La comédie musicale au 17ème Festival international théâtre et cultures

5437685854_d630fceaff_b-

Le festival met se concentre sur la comédie musicale dans toute sa diversité. Onze œuvres nationales et internationales sélectionnées

1
Partager :

Casablanca - La 17ème édition du Festival international théâtre et cultures (FITC), qui se tiendra du 15 au 25 mai prochain dans différents espaces culturels de Casablanca, à l’initiative de la Fondation des Arts Vivants, célèbrera la comédie musicale, ont annoncé, lundi soir, les organisateurs du Festival.

"Pour cette nouvelle édition, les passionnés et amoureux des arts, du théâtre, de la musique et du chant, et plus particulièrement de la comédie musicale, ont rendez-vous avec dix jours d’effervescence artistique", ont-ils indiqué lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation du programme de la 17ème édition.

"Spectacles internationaux, nationaux et spectacles pour enfants, tout spécialement sélectionnés par la Fondation des Arts Vivants, seront programmés dans les théâtres de Casablanca", ont indiqué les organisateurs, notant que cet événement emblématique célèbre deux décennies d’engagement et d’excellence dans la promotion du théâtre et des arts vivants au Maroc.

Le festival met se concentre sur la comédie musicale dans toute sa diversité. Onze œuvres nationales et internationales, sélectionnées par le comité d’organisation du Festival au Maroc et lors du Festival d’Avignon, seront jouées sur les scènes du théâtre du Studio des Arts Vivants, du théâtre d’Anfa et du théâtre Mohammed VI, a précisé le président de la Fondation des Arts Vivants, Noureddine Ayouch, dans une déclaration à la MAP.

Pendant dix jours, a-t-il affirmé, les spectateurs auront l’occasion de découvrir des spectacles inoubliables et de vivre des rencontres artistiques uniques, soulignant que cette édition spéciale du FITC est également l’occasion de rendre hommage aux artistes qui ont contribué à enrichir le paysage théâtral marocain, avec passion et dévouement.

"La 17ème édition du FITC marque, a-t-il ajouté, un jalon significatif dans notre parcours. En célébrant nos 20 ans d’existence, nous réaffirmons notre engagement en faveur de l’épanouissement culturel au Maroc. Notre vision dépasse la simple organisation d’événements; nous aspirons à faire du théâtre et des arts vivants des piliers de la société marocaine, vecteurs de dialogue, de compréhension et de changement social".

Le directeur du FITC, Adil Madih, a indiqué de son coté que ce festival est devenu un rendez-vous culturel incontournable, transformant Casablanca en un forum vibrant où l’art théâtral est célébré sous toutes ses formes. "Nous sommes ravis d’accueillir une programmation aussi riche et variée pour cette édition anniversaire. La comédie musicale est un genre qui transcende les frontières et les cultures, et nous sommes impatients de partager ces moments uniques avec le public marocain", s’est-il réjoui.

Au-delà de cette programmation riche mettant à l’honneur l’art et les cultures, a poursuivi M. Madih, cette 17ème édition sera l’occasion de saluer et fêter les 20 ans de la Fondation des Arts Vivants, notant que depuis sa création en 2004, la Fondation s’est engagée à réhabiliter l’art théâtral et les arts de la scène au Maroc, en œuvrant avec détermination pour dynamiser la création théâtrale, diversifier l’offre culturelle et promouvoir la culture du théâtre et des arts vivants.

A cet égard, il a souligné que le spectacle "Lfichta" de Amin Nasseur ouvrira le bal le 15 mai au Studio des arts vivants, tandis que le spectacle "Saken" du metteur en scène Hassan Hammouch clôtura le 25 mai cette édition au théâtre Mohammed Zafzaf. Le programme de cette édition prévoit aussi la présentation de la pièce "La Ferraille" de Yassin Ahjam, "Britannicus" de Pierre Lericq, "L’clika f Swisra" de Ismail Fallahi, "Titanic, la folle traversée" de Axel Drhey, "Le Jardin des Hesperides" de Julio Martin da Fonseca, "Iswabane" de Habib Nono, et "Albert Einstein, un enfant à part" de Victore Berger-Perrin.

Les pièces sont prévues dans différents espaces culturels de Casablanca, à savoir le théâtre Mohammed VI, le complexe culturel Anfa, le centre culturel Mohamed Zefzaf et le studio des arts vivants.