Et si le futur appartenait au virus aux détriment de l’homme ?

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-virus

Une ?quipe de virologistes fran?ais a mis en ?vidence l'existence de "Pithovirus sibericum", contemporain de l'extinction de l'homme de Neandertal, dans un ?chantillon de sol gel? en provenance de l'extr?me nord-est sib?rien, dans la r?gion autonome de Chukotka.

Elle estime qu'avec cette d?couverte la r?surgence de virus consid?r?s aujourd'hui comme ?radiqu?s, tel celui de la variole, n'est plus un sc?nario de science-fiction.

Les chercheurs pensaient avoir atteint les limites ultimes du monde viral en termes de complexit? g?n?tique des virus g?ants, les seuls visibles en microscopie optique. Mais "L'analyse approfondie de Pithovirus r?v?le qu'il n'a quasiment aucun point commun avec les virus g?ants pr?c?demment caract?ris?s. Il inaugure donc une nouvelle famille de virus, portant ? trois le nombre de familles de virus g?ants connues ? ce jour", selon la communaut? scientifique.

Beaucoup de virus, parmi les plus pathog?nes pour l'homme comme ceux de la grippe ou du sida, ont une dizaine de g?nes qui leur suffisent largement pour prolif?rer.

Le Pithovirus en compte environ 500, certes moins que les 1.900 ? 2.500 g?nes de ses cousins Pandoravirus mais avec un m?canisme de r?plication ? l'int?rieur des cellules beaucoup plus sophistiqu?.

La d?couverte d'un virus g?ant capable de survivre dans le permafrost (couche de sol gel? en permanence des r?gions arctiques) sur une p?riode de plus de 30.000 ans pourrait aussi avoir des r?percussions cruciales sur l'environnement.

Ce virus n?est pas pathog?ne, du moins le croit-on, mais son existence a "des implications importantes sur les risques de sant? publique li?s ? l'exploitation des ressources mini?res et ?nerg?tiques des r?gions circumpolaires que le r?chauffement climatique rend de plus en plus envisageable".

?Sa viabilit? apr?s avoir ?t? gel? pendant des mill?naires a soulev? des inqui?tudes. Les op?rations de forage de la toundra ainsi que le changement climatique mondial pourraient conduire ? la lib?ration de virus potentiellement pathog?nes pour l'homme.

"La r?surgence de virus consid?r?s aujourd'hui comme ?radiqu?s, tel celui de la variole dont le processus de r?plication est similaire ? celui du Pithovirus, n'est d?sormais plus du domaine de la science-fiction" selon les scientifiques.

D?o? la question?: Et si le futur appartenait au virus au d?triment de l?homme??

lire aussi