Espagne: ralentissement de la progression des cas de coronavirus en 24h

5437685854_d630fceaff_b-
434
Partager :

Madrid - Le nombre des cas de contamination au nouveau coronavirus a atteint 64.059 en Espagne, en hausse de 14% en 24 heures, contre 18% la veille, a annoncé, vendredi, le directeur du Centre de coordination des alertes et urgences sanitaires au ministère de la Santé, Fernando Simón.

Lors de la conférence de presse quotidienne tenue à l'issue de la réunion du comité de gestion technique du coronavirus, M. Simón a souligné que l'augmentation du nombre de cas confirmés de jeudi à vendredi est "inférieure" à celle observée au cours des 15 derniers jours, se situant actuellement à 14%, contre +18% la veille et 20% mercredi, ce qui présente une courbe de "tendance lisse".

Sur le nombre total de cas confirmés, 4.165 personnes sont placées en soins intensifs, soit 486 de plus par rapport à la veille, et 9.357 ont été guéries, en hausse de 2.342 (+33,3%).

M. Simón a relevé que le taux d'hospitalisation et d'admission aux soins intensifs a connu une "légère baisse", notant, toutefois, qu'il devrait y avoir un pic de pression dans les unités de soins intensifs au cours de la semaine à venir.

"Nous avons de plus en plus de patients guéris. Ils sont deux fois plus nombreux que les personnes décédées", a-t-il fait savoir, ajoutant "il reste encore beaucoup à faire, mais les données dont nous disposons indiquent que nous approchons du pic de l'épidémie".

La pandémie a fait 769 nouveaux décès en Espagne, portant à 4.858 victimes le nombre total de morts depuis l'apparition du virus, contre 4.089 décès enregistrés jusqu'au jeudi, soit une hausse de 18,8%, selon les données du ministère.

Madrid reste de loin la communauté autonome la plus touchée du pays, avec 19.243 cas de contamination confirmés, en hausse de 2.077 par rapport à la veille, et 2.412 décès (+322), suivie de la Catalogne avec 12.940 cas et 880 morts.

Sur les 34.240 cas confirmés analysés jusqu'à présent, 6.030 sont âgés de 50 à 59 ans, 5.633 de 60 à 69 ans, et 1.378 ont plus de 90 ans.

L'Espagne est placée depuis le 15 mars en état d'alerte pour une période de quinze jours, en vue de freiner l'expansion du nouveau coronavirus.

Le Congrès des députés espagnol (Chambre basse du Parlement) a adopté, dans la nuit de mercredi à jeudi, la prolongation de l'état d'alerte de quinze jours supplémentaires jusqu'au 11 avril prochain, une mesure qui a été approuvée mardi par le Conseil des ministres.