L'hôpital marocain à Beyrouth en action : reportage photographique à Beyrouth

5437685854_d630fceaff_b-

Un médecin colonel dispensant des soins d’urgence

337
Partager :

Beyrouth L'Hôpital militaire de campagne que le Maroc a déployé à Beyrouth, sur instructions royales, pour fournir les soins d'urgence aux blessés à la suite de la tragique explosion survenue dans le port de la capitale, est un geste royal généreux visant à soulager les douleurs des Libanais.

L’hôpital marocain, qui a commencé dimanche à fournir ses services médicaux aux libanais, reflète l'esprit de solidarité et renforce les liens de coopération entre les deux pays, est composée de 150 personnes, dont 45 médecins de diverses spécialités (réanimateurs, chirurgiens, traumatologues, ORL, ophtalmologues, traitement des brûlés, neurochirurgiens, pédiatres, pharmacien), ainsi que des infirmiers spécialisés et des éléments de soutien.

C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\MAPPH_20200810_0091_MAP_map.jpg

Une libanaise quittant l’hôpital après avoir reçu les soins

L’hôpital abrite un bloc opératoire, des unités d'hospitalisation, de radiologie et de stérilisation, un laboratoire, une pharmacie et des installations sanitaires, administratives et logistiques. Il vise à fournir des prestations médicales aux blessés de l'explosion qui a secoué le port de Beyrouth, et à les aider à surmonter les répercussions de cette tragédie, a déclaré à la MAP le directeur de l’hôpital de campagne, le Professeur ChekKar Kacem.

Cette structure médicale dispose de tous les moyens permettant de soigner les blessés de la catastrophe qui a frappé le port de la capitale libanaise, a-t-il affirmé.


C:\Users\Naïm Kamal\Downloads\MAPPH_20200810_0093_MAP_map.jpg

Vue de l’hôpital militaire de campagne

La création de cet hôpital, ainsi que l'aide humanitaire et médicale d'urgence marocaine envoyée au Liban, interviennent après l'explosion dévastatrice survenue dans le port de Beyrouth, qui a entraîné de nombreux morts et blessés et de lourdes pertes matérielles.

Fortement présent dans différentes stations de solidarité à travers le monde, le Maroc a affirmé à travers cette initiative humanitaire l'esprit de solidarité et d'engagement pour panser les blessures profondes du peuple libanais, conformément à sa politique constante de solidarité.

Au moins 163 personnes ont été tuées et près de 6.000 autres blessées dans l'explosion mortelle survenue mardi dernier dans le port de Beyrouth, alors que des dizaines d’autres étaient portées disparues.

lire aussi