ONU: Près de 120 chefs d'Etat confirmés pour le débat général virtuel de l’Assemblée générale, et pourquoi pas en hologrammes ?

5437685854_d630fceaff_b-

Nations-Unies – Près de 120 chefs d’Etat et plus d’une cinquantaine de chefs de gouvernement sont confirmés jusqu’ici pour le Débat général de la 75è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, qui se tiendra virtuellement la semaine prochaine à New York en raison de la pandémie du Covid-19.

141
Partager :

Nations-Unies – Près de 120 chefs d’Etat et plus d’une cinquantaine de chefs de gouvernement sont confirmés jusqu’ici pour le Débat général de la 75è session de l’Assemblée générale des Nations-Unies, qui se tiendra virtuellement la semaine prochaine à New York en raison de la pandémie du Covid-19.

"Jusqu’à présent, 119 chefs d’Etat et 54 chefs de gouvernement ont confirmé leur participation" à ce segment de haut niveau, marqué par les discours prononcés par les leaders mondiaux et les chefs de délégation au siège de l’Assemblée générale, a indiqué le porte-parole du président de ce forum mondial.

Ces chiffres peuvent augmenter dans les jours qui viennent à fur et à mesure que d’autres dirigeants confirment leur participation, a expliqué le porte-parole lors d’un point de presse à New York.

Selon lui, il s’agit d’un nombre très important de chefs d’Etat qui adresseront l’Assemblée générale cette année, en ce sens qu’en moyenne seulement 70 à 80 chefs d’Etat font d'habitude le déplacement à New York pour cet événement annuel.

En raison de la pandémie, les dirigeants mondiaux ne viendront pas cette année en personne au siège de l’ONU à New York mais participeront à distance en envoyant chacun un discours vidéo préenregistré.

Durant le segment de haut-niveau de l’Assemblée générale, plusieurs réunions virtuelles seront organisées en direct avec la participation de chefs d’Etat et de gouvernement et des ministres des Affaires étrangères sur différents thèmes d’importance.

La 75è session de l’Assemblée générale, qui a débuté officiellement le 15 septembre, se tient sous le thème "Le multilatéralisme et l’avenir que nous voulons", alors que le monde reste confronté à la pandémie du Covid-19 et ses conséquences socio-économiques qui n’épargnent aucun pays.