Le Roi Mohammed V à Tanger : manuscrits, photos et documents rares à la BNRM

5437685854_d630fceaff_b-

Le 9 avril 1947, le sultan alaouite Sidi Mohammed effectua une visite à la ville du détroit où il prononça le discours de Tanger — le Maroc étant alors sous domination française et espagnole et Tanger dans la zone internationale de Tanger — en faveur de l'affranchissement du Maroc du joug du colonialisme et de son émancipation totale.

1
Partager :

Rabat - La Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) a abrité, lundi à Rabat, le vernissage d’une exposition de manuscrits, photos et documents rares commémorant le 75ème anniversaire de la visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger (9 avril 1947).

Cette exposition, qui commémore également le 75ème anniversaire des évènements du 7 avril 1947 à Casablanca et le 66ème anniversaire de la glorieuse visite du Père de la Nation à Tétouan (9 avril 1956), regroupe une riche collection de manuscrits, de livres, périodiques et journaux, ainsi que de photos du voyage de feu Mohammed V et de l'Illustre famille royale à Tanger, prises par le photographe et journaliste Bernard Rouget.

L'exposition ambitionne, selon ses initiateurs, de rappeler les sacrifices des habitants de Casablanca, qui se sont joint à l'action menée par les membres de la famille de la résistance et de l'armée de libération pour la défense des constantes et des valeurs sacrées de la Patrie.

Elle vise aussi à maintenir vivace la flamme de résistance ayant ponctué la visite de feu SM Mohammed V à la ville du Détroit au cours de laquelle le défunt Souverain a prononcé le discours historique de Tanger, qui fut une date phare sur la voie de la réclamation par le peuple marocain de son droit à l'indépendance.

Le directeur de la BNRM, Mohamed El Ferrane, a souligné l’importance de cette exposition dans la préservation de la mémoire nationale, relevant l'apport de la Bibliothèque à la sauvegarde de la richesse du patrimoine documentaire national.

Il a, par la même occasion, indiqué que la BNRM entend publier une bibliographie spéciale de feu SM Mohammed V, comprenant des livres, périodiques, documents papier et audiovisuels, afin d'en faire une référence pour les chercheurs dans ce domaine.

Pour sa part, le Haut-Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, Mustapha El Ktiri, s’est réjoui de la présence remarquable des jeunes à cette cérémonie qui témoigne, a-t-il dit, de leur attachement aux valeurs fondatrices de la Nation marocaine.

Dans une déclaration à M24, la chaîne de l’information en continu de la MAP, M. El Ktiri a assuré que le Haut-Commissariat compte renforcer sa coordination avec la BNRM et le ministère de de la Jeunesse, de la culture et de la communication, en vue de sauvegarder la mémoire nationale.

De son côté, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a indiqué que cette exposition "exceptionnelle", qui rend l'écho de trois événements majeurs de l'histoire du Maroc contemporain, se veut un moment de fidélité et de reconnaissance aux sacrifices consentis par les artisans de l’indépendance et de la liberté du Royaume.

En plus des manuscrits, livres, périodiques et journaux, cette exposition qui se poursuivra jusqu'au 16 avril regroupe des clichés pris par Bernard Rouget, qui a photographié les voyages officiels de feus Mohammed V et Hassan II.

Bernard Rouget, qui était également auteur et cinéaste, est le fondateur de l'hebdomadaire "Afrique magazine" et éditeur de cartes postales (1914-1998).

Tombé sous le charme du Maroc depuis son arrivée en 1940, il a réalisé nombreuses photographies et a publié plusieurs ouvrages sur le Royaume.