Discours du Trône : couverture sociale, défis de la crise sanitaire, mutualisation des efforts, Fonds d’investissement…

5437685854_d630fceaff_b-

Discours du Trône

359
Partager :

Tétouan - Le Roi Mohammed VI a estimé que le moment était venu de lancer, au cours des cinq prochaines années, le processus de généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains. Il a également engagé le gouvernement et les différents acteurs à concentrer leur attention sur les défis et les priorit,és dictées par la crise sanitaire. Le souverain a par ailleurs indiqué que La prochaine étape exige de mutualiser les efforts de tous les Marocains afin de relever les défis à venir.

Dans un discours adressé à la Nation à l'occasion du 21è anniversaire de l'accession du Souverain au Trône, le Roi a préconisé "le déploiement progressif de de processus de généralisation de la couverture sociale à partir du mois de janvier 2021, selon un programme d'action précis".

Ce programme devra porter, en premier lieu, sur la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des allocations familiales, avant d'être ensuite étendu aux autres couvertures sociales que sont la retraite et l’indemnité pour perte d’emploi, a expliqué le Souverain.

"Pour qu’il profite directement et pleinement aux bénéficiaires, ce projet requiert une réforme rigoureuse des systèmes et programmes sociaux déjà en place, notamment à travers l’opérationnalisation du Registre social unifié (RSU)", a soutenu SM le Roi, soulignant que "la généralisation de la couverture sociale doit devenir un levier essentiel d’insertion du secteur informel dans le tissu économique national".

Par conséquent, le Souverain a appelé le gouvernement, en concertation avec les partenaires sociaux, à parachever l’élaboration d’une vision pragmatique globale, précisant que "celle-ci devra inclure le planning, le cadre légal ainsi que les options de financement pour parvenir in fine à une généralisation effective de la couverture sociale".

SM le Roi a également rappelé que tous les projets et toutes les initiatives qu'Il a engagés ont une double finalité complémentaire : la promotion du développement et l'instauration de la justice sociale et spatiale, avec pour aspiration prioritaire d'assurer la protection sociale à tous les Marocains.

L'objectif étant qu'à terme toutes les franges de la société puissent en bénéficier, a indiqué le Souverain, rappelant que lors du Discours du Trône de l’année 2018, Il avait déjà appelé à une prompte refonte du dispositif de protection sociale, qui est encore marqué par un éparpillement des interventions et par un faible taux de couverture et d’efficacité.

"A cette fin, il importe d’adopter une bonne gouvernance reposant sur un dialogue social constructif", a estimé SM le Roi, soulignant qu'en étant guidé par des principes de probité, de transparence, de droit et d’équité, ce dispositif devra prévenir tout dérapage ou toute instrumentalisation de ce noble projet sociétal à des fins politiques.

Le Roi engage le gouvernement et les différents acteurs à concentrer leur attention sur les défis et les priorités dictées par la crise sanitaire

Le Roi Mohammed VI a engagé le gouvernement et les différents acteurs à concentrer leur attention sur les défis et les priorités dictés par la nouvelle donne imposée par la crise sanitaire, appelant à redéfinir l'ordre des priorités, à asseoir les bases d’une économie forte et compétitive et à construire un modèle social plus inclusif.

"Nous engageons le gouvernement et les différents acteurs à concentrer leur attention et leur action sur les défis et les priorités que dicte cette nouvelle donne", a indiqué le Souverain soulignant qu’“il nous appartient de saisir l’opportunité de redéfinir l’ordre des priorités, d’asseoir les bases d’une économie forte et compétitive et de construire un modèle social plus inclusif”.

SM le Roi a aussi relevé qu’il importe, au premier chef, d’initier un plan ambitieux de relance économique pour permettre aux secteurs de production de se remettre d’aplomb, d’accroître leur capacité à créer des emplois et à préserver les sources de revenu.

“Pour cela, il faut mobiliser tous les moyens disponibles en termes de financements, de dispositifs d’incitation et de mesures de solidarité, en vue d’accompagner les entreprises, essentiellement les petites et les moyennes qui constituent le maillon central du tissu économique national”, a insisté le Souverain.

Dans ce cadre, environ 120 milliards de dirhams seront injectés dans l’économie nationale, soit l’équivalent de 11% du PIB, a annoncé Sa Majesté le Roi, faisant remarquer que ce taux inscrit le Maroc parmi les pays les plus audacieux en matière de politique de relance économique post-crise.

Le Souverain a également estimé qu’un Fonds d’investissement stratégique devait être créé pour remplir une mission d’appui aux activités de production, d’accompagnement et de financement des grands projets d’investissement public-privé, dans une diversité de domaines, expliquant qu’en sus de la participation de l’Etat, ce Fonds devra compter sur la coordination et la rationalisation des différents Fonds de financement.

Afin de réunir les conditions de réussite de ce plan, SM le Roi recommande l’adhésion efficace et responsable du gouvernement, des acteurs sociaux et des opérateurs économiques, dans un cadre contractuel constructif qui sera à la hauteur des défis du moment et des attentes des Marocains.

Le Souverain a, par ailleurs, affirmé qu’une réforme profonde du secteur public doit être lancée avec diligence pour corriger les dysfonctionnements structurels des établissements et des entreprises publics, garantir une complémentarité et une cohérence optimales entre leurs missions respectives et, in fine, rehausser leur efficience économique et sociale.

SM le Roi, à cette fin, appelé à la création d’une Agence Nationale dont la mission consistera à assurer la gestion stratégique des participations de l’Etat et à suivre la performance des établissements publics.

Crise sanitaire : La prochaine étape exige de mutualiser les efforts de tous les Marocains afin de relever les défis à venir

Le Roi Mohammed VI a affirmé que la prochaine étape dans la gestion de la crise sanitaire du coronavirus exige de mutualiser les efforts de tous les Marocains, afin de relever les défis à venir.

"A ce propos, Je M'adresse à toutes les forces vives de la Nation : Je les engage à adhérer vigoureusement aux efforts déployés à l’échelle nationale pour dépasser la conjoncture actuelle et faire face à ses répercussions économiques et sociales. J’en appelle à leur patriotisme, à leur sens des responsabilités individuelles et collectives", a exhorté le Souverain.

“Nous devons capitaliser les acquis engrangés en cette courte période pour renforcer les points forts révélés par les Marocains. Nous pourrons ainsi accélérer la cadence des réformes imposées par la conjoncture et saisir les opportunités favorables”, poursuit Sa Majesté le Roi.

“Dès lors, nous jetterons des passerelles entre le passé et le présent, avançant ainsi dignement sur la trace de Nos prédécesseurs”, ajoute le Souverain, saluant à cet égard, “avec émotion et déférence, la mémoire immaculée de tous les grands hommes du Maroc, au premier rang desquels Notre Auguste Grand-Père, feu Sa Majesté le Roi Mohammed V et Notre Illustre Père, feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu les ait en Sa sainte miséricorde, ainsi que tous les valeureux martyrs de la Nation”.

En cette circonstance, Sa Majesté le Roi tient à rendre une nouvelle fois hommage “à nos Forces Armées Royales et à nos Forces de sécurité, toutes composantes confondues, pour leur mobilisation constante, sous Notre commandement, en faveur de la défense de l’unité nationale et de la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays”.