Le projet de la FGD est "fort et harmonieux", selon Nabila Mounib

5437685854_d630fceaff_b-
1264
Partager :

La secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, a affirmé, samedi à Oujda, que le projet proposé par la Fédération de la gauche démocratique (FGD) pour les élections législatives du 7 octobre est "fort et harmonieux" et répond aux attentes des citoyens

Intervenant lors d'un meeting dans le cadre de la campagne de la FGD pour ces législatives, Mounib a soutenu que le projet de la Fédération comporte une série de mesures et de propositions portant sur des réformes dans les différents secteurs notamment politique, économique, social, culturel et environnemental.

Elle a signalé que le programme de la FGD propose, entre autres, l'adaptation des équilibres macro-économiques avec les challenges sociaux et environnementaux, la révision des traités de libre-échange, de la politique de l’exonération fiscale et de la gestion déléguée, et l’adoption d’une politique à long terme pour le renforcement de l’industrie nationale et la promotion de sa compétitivité.

Elle a noté que la FGD prône également le renforcement du marché de l’emploi en favorisant l’embauche dans les secteurs de l’éducation et de la santé, la réalisation des logements adéquats pour les citoyens, le désenclavement du monde rural et la promotion de l’investissement dans l’école publique.

Après avoir rappelé les sacrifices consentis par le passé par les habitants d’Oujda "une ville de militantisme par excellence", Mme Mounib a exprimé son soutien aux combats menés par les infirmiers, les médecins et les enseignants dans la ville, ainsi qu’aux victimes de la déportation abusive de l’Algérie.

Elle a appelé les citoyens à soutenir la liste locale de la FGD, "un cadre ouvert à tous".

Dans le cadre de son programme électoral en vue des prochaines législatives, la FGD promet une politique de développement accordant la priorité à la dimension sociale, à travers l'élaboration d'un plan national pour la protection sociale.

La FGD, composée du Parti de l'avant-garde démocratique et socialiste (PADS), du Congrès national ittihadi (CNI) et du Parti socialiste unifié (PSU), s'engage également à construire une économie nationale solide, productive, solidaire, ouverte, respectueuse de l'environnement, et basée sur une réforme politique aux dimensions sociales.

lire aussi