Les cimetières montrent comment une société respecte ses morts

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :
couv-cimti?re Les cimeti?res deviennent des abris nocturnes pour des vagabonds, ou encore une d?charge pour le voisinage. Un de mes voisins est d?c?d? ces jours-ci dans un h?pital en Allemagne. Ses proches ont ?t? pr?venus et se sont imm?diatement pr?sent?s ? l?h?pital, qui ne pouvait pas transf?rer la d?pouille ? la morgue, avant l?arriv?e de ses proches. Un m?decin les a accompagn?s jusqu?? la chambre. Avant d?ouvrir la porte, le m?decin a frapp? ? la porte et a attendu quelques secondes avant d?ouvrir. ?En signe de respect au mort, il aurait fallu que l?on frappe ? la porte et qu?on demande en quelque sorte la permission d?entrer. Cela m?a ?t? relat?, avec beaucoup d??motion par un imam marocain qui, ayant ?une longue barbe blanche, ?tait parmi les visiteurs et qui a accompagn? la d?pouille jusqu?? sa derni?re demeure ? Rabat. Cette histoire ne m?a pas quitt? un seul instant. J?y ai pens?, au moment o? nous proc?dions ? l?enterrement du d?funt, au moment o? plusieurs parmi la foule, marchaient sur certaines tombes, pour se frayer un chemin au cimeti?re afin de pouvoir assister de plus pr?s ? l?inhumation du d?funt. Pourquoi n?a-t-on pas am?nag? des couloirs dans le cimeti?re pour que l?on puisse ?viter le pi?tinement des tombes, par respect aux morts?? Pourquoi ne laisse-t-on pas suffisamment d?espace entre les tombes pour permettre aux visiteurs de circuler dans le cimeti?re dans le respect des morts?? ?Les cimeti?res rel?vent des pr?rogatives de quel d?partement minist?riel?? ?Pourquoi abandonne-t-on ? ce point les cimeti?res o? sont enterr?s nos proches?? Un cimeti?re montre ?galement comment une soci?t? respecte ses morts?! Un cimeti?re, ce n?est pas, comme disait un ancien ministre ?cologique marocain, une forme de recyclage humain?! Les pouvoirs publics devraient, ? mon avis, s?rieusement r?fl?chir ? l?am?nagement de l?espace dans les cimeti?res, mettre en place des ruelles, des carr?s d?inhumation, des couloirs pour la circulation des visiteurs, et pourquoi pas de la verdure, des plantes et des arbres. Cela par respect aux morts, mais aussi pour leurs proches, pour toute la soci?t?. Comme partout, c?est l?organisation qui manque. Ne parlons pas de certains autres m?faits d?plorables et regrettables. Les cimeti?res deviennent des abris nocturnes pour des vagabonds, ou encore une d?charge pour le voisinage.

lire aussi