Le pouvoir algérien chope l'illusion de pouvoir conquérir l'Egypte

5437685854_d630fceaff_b-
1
Partager :

couv-amani-khiyat-quid

Habitu? ? la corruption, aujourd'hui g?n?ralis?e, le pouvoir alg?rien a choisi les difficult?s politiques et ?conomiques de certains pays arabes, survenues suite au faux printemps arabe, pour se lancer dans des actions d'extorsion et de corruption dans ces pays visant le Maroc et ses int?r?ts vitaux. Le? DRS, qui croit ? la magie du p?trodollar, est convaincu que ces pays sont aujourd'hui vuln?rables au point de ne pas disposer de r?sistance face ? l'extorsion ou de d?fense contre la corruption.

Apr?s avoir monnay? des rumeurs contre la visite du roi Mohamed VI en Tunisie, d?menties de la plus belle mani?re, les services de la s?curit? militaire alg?rien essayent de conqu?rir les m?dias ?gyptiens et ? travers eux l'opinion publique de ce grand pays arabe. Si maladroitement et si grossi?rement que ?a a fini par indisposer les Egyptiens.

Aux yeux d?Alger, pas mieux qu?une une visite encadr?e de quelques journalistes ?gyptiens aux camps de Tindouf. Des rencontres avec les milices de la surveillance de la population de camps. Une occasion pour elles et ? leur t?te un Mohamed Abdelaziz perdu et contest?, pour tenter de soutirer une position au nouveau pr?sident ?gyptien le mar?chal Abdelfattah? Sissi contre l'int?grit? territoriale du Maroc. La man?uvre compl?mente une action opportuniste visant ? faire de l'instabilit? en Libye un moyen d'extorsion dans sa relation avec le nouveau pouvoir ?gyptien, qui craint l'utilisation des longues fronti?res entre l??gypte et la Libye pour porter atteinte ? la s?curit? de son pays.

Mais dans sa globalit? la presse ?gyptienne n?est pas tomb?e dans le panneau, elle s?est plut?t attard?e, au grand dam de la presse alg?rienne, sur les aspects anecdotiques de cette visite. A l?exception de la journaliste ?gyptienne Amani Khayat de la cha?ne On TV contre le Maroc et les Marocains, peut ?tre interpr?t?e comme la s?ve am?re de cette man?uvre qui n'a dur? que quelques heures. Les sages de ce grand pays arabe ont vite r?agi pour remettre de l?ordre dans la maison. Et de? mani?re retentissante. La journaliste s'est faite humili?e devant son public, contrainte de demander des excuses au Maroc et ? son roi.

Les relations entre le Maroc et l'Egypte et entre les Marocains et les Egyptiens sont plus profondes que cela? et ouvertes sur des perspectives prometteuses. Rien ne ppourraitt les d?t?riorer. L'Egypte, comme tous les pays arabes ? part l'Alg?rie, n'a jamais soutenu un mouvement s?paratiste dans le monde arabe ou ailleurs. Elle a tout fait pour sauver l'unit? du Soudan au moment o? le Polisario, affid? de l'Alg?rie, a soutenu les s?paratistes sudistes qui s'entretuent aujourd'hui dans une guerre tribale. Un exemple ? m?diter par le Polisario de l?int?rieur.

lire aussi