Mondial-2022 (Groupe du Maroc): Un horaire des matchs qui dicte ses lois, la digitalisation une voie de contournement

5437685854_d630fceaff_b-

A l’ère de la digitalisation, les supporters marocains auront l’embarras du choix, depuis leurs smartphones ou PC, entre radios, chaines TV ou réseaux sociaux pour regarder ce match crucial.

1
Partager :

Par Rachid Maboudi (MAP)

Casablanca - A Casablanca et dans toutes les villes du Royaume, la ferveur du Mondial (Qatar-2022) de football bat son plein avec l'entrée en lice des Lions de l’Atlas, mercredi, face aux vice-champions du monde croates, lors de la première journée du groupe F.

Or, la programmation de plusieurs matches en diurne, notamment celui opposant le Maroc à la Croatie à 11h00 (GMT+1) nécessitera, certes, des solutions innovantes afin de pouvoir suivre les péripéties de cette rencontre.

Pour de nombreux téléspectateurs, qui seront occupés au travail ou à l’école, il est hors de question de rater ce rendez-vous tant attendu.

A une époque pas lointaine, se trouver devant un tel dilemme aura posé de véritables inquiétudes à des supporters déterminés à soutenir l’équipe nationale.

Mais à l’ère de la digitalisation, les supporters marocains auront l’embarras du choix, depuis leurs smartphones ou PC, entre radios, chaines TV ou réseaux sociaux pour regarder ce match crucial.

Pour Ahmed, un jeune informaticien de 23 ans, l’horaire du match le privera certes de suivre cette rencontre comme d’habitude au café et entre amis, mais rien ne peut l’empêcher de soutenir les Lions de l’Atlas.

"Je vais suivre cette rencontre depuis mon téléphone. Je ne pourrai en aucun cas rater cette confrontation tant attendue qui déterminera en gros la suite du parcours des coéquipiers d’Achraf Hakimi lors du mondial", a-t-il déclaré à la MAP.

"Vu mes obligations professionnelles, je vais suivre cette rencontre sur les ondes de la radio. L’essentiel pour moi reste de soutenir avec l’âme et le cœur les Lions de l’Atlas", a confié de son côté, Omar, chauffeur de taxi de son état.

D’autres entreprises du secteur privé ont, par soutien aux Lions de l’Atlas, décidé d’adapter leur horaire du travail afin que leurs salariés puissent suivre le match, allant même jusqu’à permettre au personnel de s’absenter à partir de 11h et reprendre le travail juste après la fin de la rencontre.

Certains établissements scolaires privés ont, eux aussi, pris l’initiative d’installer des écrans en leur sein afin de permettre aux élèves et enseignants de soutenir la sélection nationale. Ils ont même demandé aux élèves de s’habiller aux couleurs des Lions de l’Atlas, une occasion idoine, selon eux, pour inculquer à la jeune génération les valeurs de patriotisme, d’amour de la patrie et de fair-play.

Par ailleurs, une "Fan Zone" a été aménagée à l’esplanade du complexe Mohammed V de Casablanca afin de permettre aux supporters de suivre en direct les matchs de l’équipe nationale au Qatar ainsi que ceux des différentes sélections lors du premier tour.

Deux villages d'animation "Live Foot Zone" ont été également aménagés dans la capitale économique du Royaume pour permettre aux fans de football de suivre en direct tous les matches de la Coupe du Monde.

Les deux villages "Live Foot Zone", qui peuvent accueillir 1200 personnes chacun, proposent un programme riche et varié. Ainsi, outre la diffusion en direct de tous les matches du mondial, le programme prévoit des animations ludiques pour petits et grands et des compétitions ouvertes au grand public.

Le deuxième match des Lions de l’Atlas en phase de poules les mettra face à la Belgique le 27 novembre à 14h00, alors que les hommes de Oualid Regragui croiseront le fer avec le Canada, le 1er décembre prochain à 17h00.

Pour la sixième participation des Lions de l’Atlas au Mondial, les attentes du public national sont désormais plus grandes, étant donné que le Onze national regorge de talents et de joueurs qui évoluent au sein des plus grands clubs européens et qui sont capables d’honorer les couleurs nationales au Qatar.