Le Musée Berbère rebaptisé Musée Pierre Bergé des arts berbères

5437685854_d630fceaff_b-

Pierre Bergé était le fondateur et le principal donateur du Musée

194
Partager :

Marrakech - Le Musée Berbère, créé en 2011 par Pierre Bergé, portera désormais le nom de "Musée Pierre Bergé des arts berbères" en l’honneur de son fondateur et de son engagement envers cette culture, a annoncé lundi la fondation Majorelle.

"La Fondation Jardin Majorelle est fière d’associer le nom de Pierre Bergé à cette institution dont il est le fondateur et le principal donateur, mais également comme l’un des plus fervents défenseurs de la culture amazighe", indique un communiqué de cette institution culturelle.

"Nous souhaitons saisir l’occasion du troisième anniversaire du musée Yves Saint Laurent de Marrakech, lui-même imaginé et conçu par Pierre Bergé, pour le communiquer publiquement", souligne la même source.

Pierre Bergé et Yves Saint Laurent ont été, dès leur arrivée au Maroc dans les années 60, passionnés par les arts berbères.

"Depuis mon arrivée à Marrakech en 1966, je n’ai cessé d’être fasciné par la culture et l’art berbères. Au cours des années, j’ai collectionné et admiré cet art qui s’étend sur plusieurs pays. À juste titre, les Amazighs ont toujours été fiers de leur culture qu’ils n’ont cessé de revendiquer malgré les vicissitudes qu’ils rencontraient. À Marrakech, pays berbère, dans le Jardin Majorelle créé par un artiste qui a peint tant de scènes, d’hommes et de femmes berbères, c’est naturellement que l’idée de ce Musée s’est imposée", avait souligné Pierre Bergé cité par la Fondation Majorelle.

Selon le communiqué, les Berbères ou Amazighs sont l’un des plus anciens peuples d’Afrique du Nord. Leur présence remonte à la protohistoire, il y a plus de 9.000 ans. Cette culture est, par ailleurs, riche de diverses influences qu’elles soient africaines, méditerranéennes, orientales, européennes ou internationales.

Patrimoine commun à tous les Marocains, elle constitue une composante fondamentale de leur identité nationale telle que le Roi Mohamed VI l’a consacrée par la Constitution de 2011. C’est la même année que Pierre Bergé a fondé le Musée Berbère en léguant toute sa collection de plus de 600 objets.

Cette donation présente un panorama de l’extraordinaire créativité des arts berbères (textiles, parures, tapis, poteries...), et témoigne de la diversité de cette culture encore vivante.

Ce musée, visité depuis sa date d’ouverture par plus de deux millions de personnes, a permis aux visiteurs marocains d’approfondir leur connaissance de la culture amazighe, et, aux visiteurs étrangers de découvrir ce très riche patrimoine.

Pour rappel, Pierre Bergé a été décoré en 2016 par le Roi Mohammed VI du Grand Cordon du Wissam Alaouite pour ses services éminents rendus au Royaume du Maroc.

Par cette distinction, le Souverain a salué la profonde connaissance et la contribution de M. Bergé en faveur de la promotion et de la préservation du patrimoine traditionnel marocain, rendant ainsi hommage à l'implication personnelle et au temps que consacre M. Pierre Bergé à ses différents projets culturels au Maroc, tels que le musée de la Fondation à Marrakech.

Fondateur de la maison de haute couture Yves Saint Laurent, il rachète en 1980 les Jardins Majorelle à Marrakech avec Yves Saint Laurent avant d’en faire l’un des lieux les plus emblématiques et mythiques de la ville ocre.

En 2011, le Musée Berbère est inauguré par sa fondation et une collection personnelle de Pierre Bergé et de Yves Saint Laurent qui fait la part belle à la culture amazighe, y est depuis présentée.