En direct des assises du tourisme : Le grand oral de Lahcen Haddad

5437685854_d630fceaff_b-

1
Partager :

couv-lahcen-hadda-

Avec quatre ans de retard, les 11?mes Assises du tourisme se voient comme une occasion pour passer en revue les maux dont souffrent le secteur et les revendications des professionnels.

C?est au sein du th??tre Mohamed V que se tiennent aujourd?hui les tants attendues 11?mes Assises du Tourisme. Le ministre de tutelle Lahcen Haddad entame son grand oral, devant tout le gotha politique, ?conomique et des professionnels du secteur ?valuant ainsi les r?alisations de l?industrie touristique et ce ? presque mi-chemin de la vision strat?gique 2020.

L?heure est au bilan. Depuis le bouclage de la vision 2010 et le lancement de celle de 2020, aucun ?tat des lieux n?a ?t? ?tabli. Pour le ministre, le secteur se porte bien et l?industrie touristique ne cesse d?afficher des performances positives. En chiffres, le nombre de touristes provenant des march?s europ?ens traditionnels a connu une hausse de + 8% et ceux en provenance des march?s ?mergents, tels que la Russie, la Pologne, le Br?sil et la Chine ont ?galement connu une hausse de + 38% entre 2011 et 2013. Lahcen Haddad est fi?re d?annoncer que le Maroc a d?pass? le seuil de 10 millions de touristes en 2013. Faut-il le rappeler, cet objectif a ?t? pr?vu pour 2010 sauf que la conjoncture en avait d?cid? autrement. ??Notre bilan est encourageant, mais nous aurions pu faire mieux au vu des opportunit?s touristiques qui n?ont a pas ?t? pleinement saisie en raison de l?absence d?une offre baln?aire appropri?e et l?insuffisance des moyens d?di?s ? la promotion??, clame le ministre du tourisme lors de son allocution d?ouverture. Le budget r?serv? ? la promotion touristique du Maroc ne repr?sente que 0,54% du total des recettes touristiques encore loin des standards des pays concurrents.

Une approche territoriale

L?approche territoriale adopt?e confirme que la promotion n?est pas uniquement nationale, mais elle int?resse ?galement les acteurs locaux. Ceux-ci sont invit?s ? fournir plus d'efforts pour promouvoir leurs r?gions dans le cadre d?un partenariat exemplaire qui associe les secteurs public et priv? dans le domaine du tourisme. La g?n?ralisation des fonds r?gionaux de promotion et de l?a?rien en partenariat avec les ?lus locaux, tels qu?initi?s dans les r?gions de Marrakech et Casablanca, constitue une mesure primordiale qui permettra de disposer d?une offre a?rienne convenable entre les destinations touristiques et les march?s int?ress?s par leurs offres et leurs produits touristiques. Dans ce sillage, l?offre a?rienne marocaine a enregistr? une croissance de plus de 10% sur la p?riode 2010-2013, passant durant la saison estivale d?environ 1200 fr?quences hebdomadaires. Parall?lement, la taxe a?rienne qui a ?t? adopt?e dans la loi de finances 2014, permettra de renforcer le budget allou? ? la promotion des destinations touristiques nationales, bien que ses recettes restent actuellement insuffisantes.